Le Lavoir aux Roses 2022.png
L'Atelier.png
Le Presbytère 2022.png
Logo Le Haut Lieu 2022.png
  • Instagram
  • Facebook
  • Instagram
  • Facebook
  • Instagram
  • Facebook
  • Instagram
  • Facebook

Boussay, 1000 ans d'Histoire en Touraine


Château, Boussay, Touraine, Village, Histoire, Douves, Parc
Château de Boussay, en Touraine (Indre-et-Loire)

Descendez dans le Sud de la Touraine


Traversez la cité médiévale de Loches…


Puis, descendez encore...


Passez la Préhistoire au Grand-Pressigny jusqu’à franchir la très jolie vallée de la Claise à Chaumussay…


Vous voilà arrivés…


Presque à la pointe Sud de la Touraine, dans le petit village de Boussay, où plus de mille ans d’Histoire vous attendent…


Petit par sa taille, il recèle, pourtant, un grand nombre de points d’intérêts.





Village typique de notre département, Boussay possède un charme fou.


Vous serez totalement séduit par ses ruelles, ses habitations, son château.

Vous pourrez également apprécier de nombreux logis seigneuriaux (lieux-dits Pelchate, La Forge) et logis fermiers dans le bourg mais également dans les lieux-dits La Boissière, Village de Roux


L’immersion en pleine nature sera totale si vous décidez de venir visiter Boussay par le sentier de Grande Randonnée de Pays de la Touraine du Sud (268 kms avec les 2 variantes), ou depuis la Voie Verte Sud Touraine (25 kms pour le premier tronçon ouvert en 2021).


Il existe 3 sentiers pour découvrir le village :

- La boucle historique,

- Dans les pas du peintre Jean Dufy,

- Le chemin de sens...


Chaque année, l'association "J'ai Mille Ans" organise régulièrement depuis 2019, des activités culturelles, environnementales et artistiques, sur le site, dans le but de célébrer dignement les 1000 ans du château en 2024.


Boussay n’attend que vous !




Boussay, Maison, Village, Touraine, Indre-et-Loire
Boussay, Touraine (Indre-et-Loire)
L’Histoire du village :

L’histoire de Boussay s’inscrit dans les premières strates de notre ère, à la protohistoire, puisqu’il y a été retrouvé un tumulus, et plusieurs sites d’extractions du fer. D’ailleurs, la toponymie en conserve quelques indices avec, notamment, le lieu-dit La Forge.

Les premiers hommes avaient déjà dû trouver en ce lieu, un point stratégique de vie.




Plan, Boussay
Le Bois aux Prêtres, à l'Ouest du Château de Boussay

À l’ouest du château de Boussay, se trouve « Le Bois aux Prêtres » dans lequel une ligne de pierre semble être le vestige d’un lieu de culte druidique, des fouilles ont eu lieu récemment, mais nous n’en avons pas encore trouvé le résultat.


Il y a également un hameau, Varton que la légende transforme en « War Town », il se dit donc, qu’à l’époque de la guerre de 100 ans, les Anglais auraient occupé le secteur…

Cette légende ne se suffisant pas à elle seule, certains vous raconteront que des souterrains reliaient « War Town » au château de Boussay.

Un trésor y serait même caché...



Durant la Seconde guerre mondiale, de juin 1940 à novembre 1942, Boussay était située en Zone Libre, c’est-à-dire au Sud de la ligne de démarcation.

En août 1944, une colonne SS, appartenant à la colonne Eister, fut bombardée par l’aviation anglaise, la « Royal Air Force », alors qu’elle battait en retraite sur la route de La Roche-Posay à Yzeures -sur-Creuse, tout en étant harcelée par des résistants.


Plan, ligne démarcation Boussay, Touraine
Ligne de démarcation, Touraine, Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Château, Boussay, Touraine, Indre-et-Loire
Château de Boussay, Touraine (Indre-et-Loire)



Le Château :

Le château bâti en 1024, est entouré de douves en eaux.

Le premier seigneur de Boussay connu est Renaud de Payen qui y vivait en 1190.

Au début du XIVème siècle, il passe, par mariage, à la famille de Menou, puis au XIXème siècle à la famille Becdelièvre. Cette propriété appartient donc à la même famille depuis mille ans.








Il est particulièrement intéressant car de nombreuses époques y sont représentées.

Plusieurs parties du château sont inscrites aux Monuments Historiques, notamment les douves, les façades et toiture, la chapelle, des salons et la grande allée de tilleuls au Sud du site.


Vous pourrez donc y découvrir :

- Des douves en eaux,

- Une tour à mâchicoulis du XVème siècle,

- Une aile avec toiture à la Mansart du XVIIème siècle,

- Une aile du XVIIIème siècle.


Le château est privé mais ses extérieurs peuvent se visiter.




Les personnages célèbres :

Général Jacques François, Baron de Menou
Général Jacques François, Baron de Menou (1750-1810)

Général Jacques François, Baron de Menou est né à Boussay en 1750.


Il entame une carrière militaire et devient maréchal de camp en 1789.


Il est élu député de la noblesse de Touraine en 1789, il sera nommé secrétaire de l’Assemblée constituante et en deviendra le président le 31 mars 1790.


Après avoir été à la tête de l’Armée d’Égypte comme Général en chef (1800), il sera nommé Gouverneur de Venise en 1807, où il décédera en 1810.


Son nom est inscrit sur l’Arc de Triomphe de l’Étoile, côté Sud.



Jean Dufy, peintre, portrait 1935
Jean Dufy, peintre (1888-1964)

Jean Dufy naît au Havre le 12 mars 1888.

Il expose ses premières aquarelles à Paris, à la galerie Berthe Weill en 1914, à l’âge de 26 ans, avant d’être mobilisé pour la Première Guerre Mondiale où il participera notamment à la bataille de Charleroi.


Malgré la guerre, Jean Dufy continue de peintre et dessiner sur des carnets, essentiellement des fleurs, des chevaux, des paysages.


En 1922, il épouse Ismérie Coutut, fille de confiseurs de Preuilly-sur-Claise, le voici ainsi lié à jamais à la Touraine.


De 1916 à 1934, il travaille pour la porcelaine de Limoges de Théodore Haviland, pour qui, il réalise des modèles hautement décoratifs.



Son talent lui vaudra une médaille d’or à l’exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes en 1925 pour son service « Châteaux de France ».


Ses œuvres seront régulièrement exposées à Paris et même à New-York.

Il collaborera deux fois avec son frère Raoul :

- En 1922, pour les décors de l’œuvre musicale de Darius Milhaud, le « bœuf sur le toit ».

- En 1937, lors de l’Exposition Universelle, pour le décor du pavillon de l’électricité, fresque de 600 m2 à la gloire de l’électricité : la Fée Électricité.


A partir de 1939, il s’installe en Touraine, les paysages du Limousin et de la Touraine l’inspire dans ses œuvres.


Il s’éteindra le 12 mai 1964, à Boussay où il est enterré.


Paysage de Touraine, Preuilly-sur-Claise, Jean Dufy, 1930
Paysage de Touraine, Preuilly-sur-Claise, Jean Dufy, 1930


Pour venir à Boussay, en Touraine :


6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout