top of page
Bannière site Gîtes Sud Touraine 4.png

Visite insolite de l'abbatiale et du clocher de Beaulieu-lès-Loches

Dernière mise à jour : 20 avr. 2023


beaulieu les loches, village prefere des francais, clocher, sommet de touraine, abbatiale de beaulieu

Voici le premier volet de mes visites insolites en Sud Touraine, accompagnée du photographe Mathieu Sud Touraine.

J'ai envie dans cette rubrique de vous emmener dans des lieux différents des traditionnelles visites touristiques ou balades que l'on peut faire. Sortir des sentiers battus car il ne faut pas croire qu'il n'y rien à voir ou à découvrir en Touraine, ce serait grandement se tromper. La Touraine est une dame secrète, elle s'est un peu endormie durant quelques décennies. Mais depuis ces dernières années, des passionnés la font revivre et mettent en lumières des pépites que nous avions oubliées.

Pour cette première, j'ai donc choisi de vous emmener dans la petite cité de caractère de Beaulieu-lès-Loches pour une visite insolite de son patrimoine historique.


Partons donc à la découverte de son abbatiale et de son clocher.


Bien avant de franchir les portes de cette commune, quelque soit la route et le point cardinal que vous emprunterez, c'est son clocher qui vous accueillera. Depuis sa récente restauration, impossible de ne pas le distinguer, sa majestueuse silhouette se découpe dans l'horizon. Sa hauteur et la blancheur de ses pierres de tuffeau le font rayonner dans le ciel lochois.


Quand vous serez arrivés devant cet imposant bâtiment, impossible de ne pas l'admirer.

Une visite insolite :

Il n'est pas très courant de pouvoir visiter un clocher et notamment celui-ci, puisqu'il s'agit du clocher roman le plus haut de Touraine. Il culmine à 64 mètres.


Mais avant de partir à l'escalade de son sommet, c'est l'histoire complète de ce lieu que je vais découvrir. J'ai opté pour la visite duo du clocher et de l'abbatiale et très sincèrement c'est l'option que je vous recommande sans aucune hésitation.


Le rendez-vous est pris pour les visites : "secret d'église et sommet de Touraine " et le lieu de rencontre est donné directement sur place.

Ainsi, c'est depuis le parvis de l'abbatiale que la visite débute par une introduction sur la genèse de la construction de ce site historique.


Aujourd’hui, il ne reste plus qu'une partie de l'église et le clocher s'élevant depuis le mur nord de l'ancienne nef. Mais il faut imaginer un site grandiose occupant toute la place.

Ce lieu nous le devons à un homme : Foulque III.


Foulque III, Comte d'Anjou, dit Foulque Nerra surnommé le faucon noir.

Foulque Nerra (dit le noir) de par son teint terne et sombre. Il est également surnommé le faucon noir du fait de la violence et de la barbarie de ses actes. Il tue sans vergogne, ce qui lui vaut la peur de ses ennemis et notamment du roi de France de l'époque le roi Robert.


Ses remords sont à la hauteur de sa cruauté. Cet homme horrible est paradoxalement très pieux. Pour se racheter auprès du seigneur, il n'hésite pas à donner de sa fortune et de ce fait il est décrit comme un bâtisseur. Pour sa repentance, il construira de nombreux monuments religieux et ira à quatre reprises en Terres Saintes.


L'abbatiale voit le jour au début de l'an mil, le clocher ne élèvera, quant à lui, qu'après la mort de Foulque Nerra ( décès 1040) entre 1060 et 1070. C'est le style roman qui est utilisé pour ces deux édifices.


La construction de l'abbaye, donne à Beaulieu sa prospérité en lui octroyant les droits de justice, de frapper monnaie et faire marché.

A cette époque, Loches n'est alors qu'un bastion défensif.


La guerre de Cent Ans et les catastrophes naturelles auront raison de l'abbaye et de la prospérité de la petite cité.

Les droits octroyés sont transférés à Loches et vers au XVème siècle.

Beaulieu perd alors de sa superbe. L' argent manque cruellement et seulement une partie de l'abbatiale sera reconstruite. Cette fois, dans un style gothique flamboyant qui est le style en vogue à cette époque.


Les dernières modifications seront réalisées au début du XXème siècle pour les travaux de la façade.


En 2011, c'est un nouveau coup dure qui frappe la commune. Le sommet en pierre du clocher se fissure. Les cloches sont arrêtées, des travaux de mises en sécurité sont réalisés. Débutera en 2016 un grand chantier de reconstruction du clocher qui s'achèvera 3 ans plus tard en 2019.

Après sept années de silence, les cloches retentiront de nouveau le 1er avril 2018 pour le plus grand plaisir de tous les bellilociens.





Le déroulement de la visite :

Vous débuterez votre visite par l'abbatiale, l'intérieur puis les extérieurs, la guide vous emmènera dans toute une partie qui n'est pas ouvert au public. C'est la partie de la visite insolite que j'ai le plus aimée. Pourtant, à l'origine c'était bien pour gravir cet éperon de tuffeau que j'ai pris mes billets.


La particularité de ce lieu ?

C'est ici que repose le corps de son bâtisseur : Foulque Nerra !

Mais où exactement, le mystère demeure encore aujourd'hui.

C'est mieux ainsi, laissons-le reposer encore des siècles dans son monument.



Après cette visite c'est maintenant l'ascension de ce fameux clocher.

Comment de pas être admiratif du travail de ces ouvriers aux doigts d'or ?

Quelle beauté !

Son clocher n'est fait que de pierres, aucune structure en bois pour soutenir ce sommet de tuffeau. Il faut bien s'imaginer, en nous remettant dans le contexte de l'époque, de la prouesse de ses constructeurs. Mais également, à notre époque, ceux qui lui ont redonné vie. Quel a dû être l'émotion de refaire pierre après pierre cet édifice.

C'est montre en main que notre guide nous fait gravir les marches des différents étages. Impossible de rester lorsque les plus grosses cloches résonnent. Déjà, les petites qui sonnent les quarts sont assez impressionnantes alors effectivement, il est préférable que le bourdon résonne que nous ne sommes pas à côté !

Du sommet, la vue imprenable vous subjuguera : la cité royale de Loches, le canal de Beaulieu-lès-Loches, la prairie du roy, la vue sur notre gîte : le grand presbytère de beaulieu, tout est vraiment sublime dès que l'on prend un peu de hauteur.


C'est ainsi que s'achève ma première visite insolite de la saison et j'espère que ce petit tour vous aura plu et que vous aurez envie de faire cette visite.


Quelques petits conseils pour une visite optimale :

- L'abbatiale est extrêmement froide alors n'oubliez pas quelque chose pour vous couvrir.

- Le clocher avec ses escaliers de meuniers ne sont pas recommandé aux chaussures légères ou aux talons, l'idéal : une bonne paire de snickers !

- Attention, ce n'est pas une visite recommandée pour les personnes qui ont le vertige.



Ces visites se font à certaines dates précises durant l'année, il est donc impératif de réserver auprès de l'office de tourisme de Loches.

Dates 2023 :

- 24 février

- 3 mars

- 14, 21 et 28 avril

- 5 et 19 mai

- 2, 16 et 30 juin

- 7, 21 et 28 juillet

- 4, 11, 18 et 25 août

- 1, 8, 15 et 29 septembre

- 20 et 27 octobre

- 4 novembre


Tarifs :

- Adulte plein tarif : 8 euros abbatiale + clocher

- gratuit pour les moins de 12 ans


Réservation à l'office de tourisme de Loches :

https://www.loches-valdeloire.com/

Place de la Marne - 37600 Loches

Tel : 02 47 91 82 82


N'hésitez pas à me laisser un commentaire, je serai ravie de vous lire.


On n'oublie de voter pour que Beaulieu devienne le village préféré des français pour l'édition 2023 :



댓글

별점 5점 중 0점을 주었습니다.
등록된 평점 없음

평점 추가
Logo Chèque Vacances
Logo Visa Mastercard
Logo Sumup terminal de paiement sur place
bottom of page